in

Affaire Hervé Bopda : Richard Bona pointe un doigt accusateur sur le gouvernement

À travers une publication sur Facebook, l’artiste musicien se prononce sur l’affaire Bopda qui est sur tous les lèvres en ce moment au Cameroun.

Hervé Bopda. © DR

décrivent un véritable système de prédation, mais l’intéressé conteste les faits. Plusieurs plaintes ont été déposées.

Richard Bona y voit une forte complicité des gouvernants. « Toute une société Bopdatisée et ses hautes autorités complices livrant des mineures à la débauche » a écrit le Ninja via son compte Facebook.

Sandrine Nanga réclame la justice dans cette affaire. « Personne ne mérite cela peu importe la situation où les circonstances. Que Justice Soit Faite », écrit l’artiste sur Facebook.

Ebenezer Kepombia, alias Mitoumba conseille de gagner dignement sa vie. « Gagnons dignement notre argent. Menons dignement notre vie, tous ceux qui procèdent autrement méritent des sanctions de la justice des Humains et celle de Dieu », prodigue l’artiste comédien et réalisateur.

Pour approfondir :   Le conseil de Mani Bella aux internautes : « Ne laissez jamais la colère vous changer! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Douala : une jeune fille enterre vivant son bébé d’un mois

    Dieudonné Essomba : « l’affaire Bopda est un montage en épingle de l’Etat pour distraire les gens »