in

Affaire Herve Bopda: une pétition pour appeler à la sécurité au Cameroun

C’est ce que réclament les 22 femmes qui ont signé une lettre pour interpeller le gouvernement camerounais au sujet de cette affaire de prédateur sexuel présumé.

22 femmes camerounaises signent une lettre pour interpeller le Gouvernement du 🇨🇲 sur l’insécurité publique prévalant, notamment le cas Hervé Bopda, accusé de violences physiques et sexuelles sur plus de 100 femmes dans les villes de Yaoundé et Douala. Parmi les signataires, on retrouve Me Alice Nkom, Kah Walla, Viviane Tathi, Rebecca Enonchong, Tomaino Ndam Njoya, Rose Ndengue, Caroline Mveng.

La direction de la Maison H informe l’opinion publique que sieur Bopda est désormais persona non grata dans leurs locaux. Pour rappel, la Maison H a été présentée comme le lieu régulièrement fréquenté par le prédateur sexuel présumé et d’où il aurait piégé un bon nombre de ses victimes.

Pour approfondir :   Yaoundé : tuée par un dragueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Football féminin: Ajara Nchout Njoya quitte l’Inter Milan

    Affaire Hervé Bopda : Lady Sonia en parle