in

La web comédienne ivoirienne Ariane Céleste Moua est maman pour la première fois

C’est à travers sa page Facebook qu’elle va annoncer la bonne nouvelle.

« Je pourrai dire enfin mon nez va respirer dans la main des Ivoiriens, mais j’ai plutôt envie de dire à quel point ça va me manquer de te sentir bouger à l’intérieur, de voir mon corps se transformer, mais d’être persuadée que je vis l’un des meilleurs moments de ma vie. Dieu seul sait combien de temps j’ai prié pour que ceci arrive. Il m’a montré une fois de plus que lorsque les hommes disent que c’est impossible, lui il rend possible. Aujourd’hui, je suis moi aussi maman et fière de l’être. Neuf mois de transformations physiques inattendues, neuf mois où il y a eu des moments où je fondais en larmes, où j’étais la plus triste du monde même sans aucune raison valable. Mais neuf mois que je ne changerai pour rien au monde, car si c’était à refaire pour t’avoir, je taperai une fois de plus ma poitrine. Je t’aime, Baby A. On va écrire une belle histoire ensemble. Que Dieu donne à chaque femme la chance de vivre ce beau miracle de la vie, et ça, peu importe le changement physique que les hormones peuvent provoquer. Soyez fières de vous, mes dames, vous êtes des perles », peut-on lire à travers la publication qui date du samedi 20 avril 2024.

Pour approfondir :   Côte d'Ivoire/Can 2023 : Molare offre une nuitée à une délégation camerounaise

via une autre publication, elle remercie les fans pour les messages de bonheur à son endroit. « Baby A vous a fait vibrer pendant la CAN raison pour laquelle plusieurs d’entre-vous ont pensé à un futur Pro  peut-être c’est futur femme de pro aussi parce que c’est une demoiselle qui aime le foot. Mercii pour vos nombreux vœux de bonheur.  Je vous aime », écrit-elle dans une autre publication le dimanche 21 avril 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Général Valsero à KRYS M: « tu ne devais pas être là où tu es entrain de jongler avec les autres là ! »

    Nono Flavy : « Vanister Enama et Sandrine Nanga sont les valeurs sûres de la musique camerounaise »