in

Lady Ponce à Samuel Eto’o : « leur haine envers toi n’enlèvera jamais tes bénédictions »

L’artiste du bikutsi passe un message fort à Samuel Eto’o après avoir eu vent de sa démission du poste de Président de la Fecafoot.

Une session extraordinaire du comité exécutif de la Fecafoot s’est tenue le lundi 05 janvier 2024. Dans le communiqué officiel après la tenue de ce Comex, les camerounais ont appris que Samuel Eto’o voulait démissionner de la Fecafoot et les membres du Comex se sont opposés. Cette information a suscité la polémique sur la toile et diviser les l’opinion cybernétique.

En réponse aux détracteurs de Samuel Eto’o, Lady Ponce à travers une publication sur Facebook, le mardi 06 février 2024, apporte son soutien renouvelé à l’actuel président de la Fecafoot. « Mon frère adoré comme je te comprends. Ils aiment ceux qui détournent  les caisses du trésor public. Ils détestent les jeunes comme toi qui ont gagné dignement leur argent. Depuis que tu es à la fecafoot ils ont transformé la Fecafoot en présidence de la république,  comme si c’est toi le président camerounais,  pour régler leurs problèmes. Ils ont créé ce qu’on appelle la mise  à m0rt sur toi pour te détruire.  La méchanceté a atteint une autre dimension sur les réseaux sociaux camerounais. Il faut  à tous les prix, par tous  les moyens tuer son frère en le salissant, en le dénigrant matin, midi soir. Comme si le football  peut résoudre  1% des problèmes que traverse le Cameroun. Matin midi soir, Eto’o,  Eto’o, Eto’o et ils sont contents comme si tu es l’enfant d’un animal. Mon frère adoré rien ne t’arrivera. Tu es un enfant béni de Dieu et leur haine envers toi ne changera pas qui tu es et n’enlèvera jamais tes bénédictions. C’est terrible le niveau de haine sur les réseaux sociaux. Les jeunes qui s’acharnent sur un jeune alors qu’ils disent vouloir le changement. Le Cameroun est un pays à refaire », écrit la ponceuse nationale.

Pour approfondir :   Lions indomptables : Aboubakar Vincent est apte à jouer

Adela Bikim dans une publication sur Facebook, apporte une fois de plus son soutien indéfectible à Samuel Eto’o. « Ils vous saboteront, vous critiqueront, vous saliront, ils vous combattront de toutes les manières possibles, mais ils ne pourront pas changer la décision de Dieu à votre égard et vous resterez notre président de la Fecafoot que cela plaise ou non. C’est Dieu qui a le dernier sur Samuel Eto’o. Même Dieu a été combattu par de mauvaises personnes, ce n’était du néant », écrit-elle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Valère Bessala : «Samuel Eto’o ne devait pas être président de la Fecafoot »

    Grammys Awards : Jay-Z insatisfait, face à la situation de son épouse