in

Affaire Bopda : Le Minproff sort de son silence

C’est par la voix d’un communiqué signé ce 26 janvier 2024 que Marie Thérèse Abena Ondoa, Ministre de la promotion de la femme et de la famille du Cameroun s’est prononcée sur l’affaire Bopda en une au Cameroun depuis quelques jours.

Encouragement des victimes à briser le silence

Dans ce communiqué, elle « se réjouit de la saisine des autorités judiciaires compétentes aux fins d’ouverture d’une enquête en vue d’établir la matérialité des faits dans cette cause mettant en relief, voire de trop, la question des Violences contre les femmes et les enfants en contexte camerounais ». Elle se lit également aux plaignantes et leurs familles, encourageant toutes les victimes « à briser le silence pour rompre la chaine de violences… ».

Pour rappel, le dénommé Hervé Bopda est accusé depuis plus d’une semaine sur les réseaux sociaux de violences, d’harcèlement, de séquestrations, et bien plus effectués selon plusieurs témoignages anonymes sur des jeunes filles et garçons.

Affaire à suivre !

Pour approfondir :   Groupe l’Anecdote : Ines Belinga envoyée en congé technique pour une durée indéterminée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Dieudonné Essomba : « l’affaire Bopda est un montage en épingle de l’Etat pour distraire les gens »

    CDHL : accusé d’attouchements sexuels, Claude Abé propose qu’on décharge James Mouangue Kobila de ses fonctions