in

Meurtre d’un gérant d’hôtelier au Nigéria : L’université Kwara Polytechnic désavoue les 2 étudiantes accusées du crime

Le Polytechnic de l’État de Kwara, situé à Ilorin, a publié un communiqué de presse hier dans lequel il dément toute association avec deux anciennes étudiantes qui avaient été présentées par la police à Abuja mercredi dernier.

2 étudiantes accusées de meurtre (c) Nigeria medias
2 étudiantes accusées de meurtre (c) Nigeria medias

Ces étudiantes étaient impliquées dans le prétendu meurtre d’un gérant d’hôtel dans la capitale de l’État. Selon l’établissement, ces deux étudiantes avaient été exclues de l’institution depuis longtemps en raison de leurs piètres performances académiques.

La porte-parole de l’établissement, Halimat Garba, a clarifié la situation dans un communiqué de presse qui a été diffusé aux médias d’Ilorin jeudi après-midi. Intitulé “Re : Comment nous avons tué le propriétaire du club dans un hôtel – Étudiante“, le communiqué indique :

La direction du Polytechnic a été informée d’une histoire en circulation et d’une vidéo dans laquelle deux jeunes femmes, Joseph Joy Adama et Vandora Davies Oreoluwa, étaient nommées dans le prétendu meurtre d’un gérant d’hôtel à Ilorin. Ces deux étudiantes ont été erronément identifiées comme des étudiantes du Polytechnic de l’État de Kwara.

Nos vérifications dans la base de données ont révélé que ces deux jeunes femmes avaient été exclues de notre établissement depuis un certain temps, dès la fin de leur première année, en raison de leurs performances académiques insuffisantes. Par conséquent, elles ne sont plus considérées comme des étudiantes de notre prestigieuse institution.

La direction du Polytechnic tient à affirmer catégoriquement que ses étudiants sont de dignes représentants de l’institution, de l’État et du Nigeria dans son ensemble, et qu’ils ne sauraient être impliqués dans des actes honteux ou criminels de quelque nature que ce soit.

Pour approfondir :   L'acteur nigérian Doyin Hassan, sa femme accueille son premier enfant après 24 ans

Lors de leur présentation devant les médias mercredi, l’une des suspectes, Adama, a déclaré avoir eu une relation intime avec la victime décédée. Elle a affirmé que ce jour-là, elles avaient initialement l’intention de voler l’homme, mais lorsque celui-ci ne s’est pas rendu, elles l’ont drogué avant de partir avec son téléphone et d’autres objets de valeur. C’est seulement plus tard qu’elles ont découvert son décès.

Il est important de rappeler que la police nigériane avait arrêté deux femmes, Joseph Joy Adama et Vandora Davies Oreoluwa Favour, les accusant de vol et de meurtre du gérant bien connu de l’hôtel Water View à Ilorin, M. Adeniyi Ojo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Burna Boy 21 SAVAGE

    BET Hip-Hop Awards 2023 : La douche froide pour Burna Boy syndrome d’un divorce avec les USA ?

    Mukesh-Ambani

    Richesse : Quelles sont les plus 6 Plus Grandes Fortunes de la Décennie 2000 ?