in ,

Samuel Eto’o poursuivit en justice par sa fille, l’affaire défraie la chronique en Italie

Le quadruple Ballon d’Or africain est actuellement au centre d’une nouvelle controverse en Italie où il est traîné devant les tribunaux par sa propre fille.

Eto'o et ses filles (c) Droits réservés

Selon les informations relayées par la presse italienne, l’ancien attaquant du FC Barcelone et de l’Inter Milan est confronté à des poursuites judiciaires en Italie après avoir été attaqué par un de ses enfants. Reconnue comme la fille biologique de l’ex-footballeur camerounais grâce à un test ADN validé par une décision de justice, Annie Barranca aurait déposé une plainte contre le président actuel de la Fédération camerounaise de football pour “non-respect des obligations alimentaires familiales”.

Une pension alimentaire à payer

La Gazzetta dello Sport rapporte qu’Annie Barranca, âgée de 21 ans, aurait décidé de porter plainte après plusieurs tentatives infructueuses de rencontrer son père. Elle souligne également dans sa déclaration que Samuel Eto’o avait été condamné en 2015 à lui verser une pension alimentaire de 10 000 euros, mais que le footballeur “se soustrait toujours à ses obligations de père”. Le document remis au juge en charge de l’affaire précise que “Annie n’est pas indépendante financièrement, elle étudie loin de chez elle et a le soutien de sa mère, qui arrive à peine à lui assurer une vie convenable. Elle souffre d’une situation psychologique précaire, d’un manque de figure paternelle, ainsi que d’une condition de difficultés économiques.”

Pour approfondir :   Nathalie Koah supplie ses détracteurs d'arrêter "les moqueries" à son endroit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Après sa séparation avec sa femme, l’humoriste Moustik Karismatik vend leur restaurant

    Longtemps snobé au Cameroun, Libianca enfin récompensé dans son pays