in

La coach blonde : « ce que le président de la Fecafoot a fait en 3 ans repose uniquement sur sa popularité »

La bloggeuse a commis un texte le lundi 08 avril 2024 pour parler de Samuel Eto’o Fils.

Elle estime que celui qui ambitionne de gouverner ne compte pas sur sa popularité. Et elle pense que le cas de Samuel Eto’o. « Il y a certains qui pensent que Samuel Eto’o pourrait être président dans ce pays. C’est le romantisme légendaire du peuple, cette candeur qui permet au gouvernement de vous embobiner facilement. Je vous ai toujours dit sur cette page d’être parmi les élites, car une élite est celui qui pousse la réflexion trop loin, s’abstient de toute partialité. On ne gère pas un pays en comptant sur sa popularité, ce que le président de la Fecafoot a fait en 3 ans repose uniquement sur sa popularité », écrit-elle.

Ci-dessous, le texte intégral

Eto’o Président ! Eto’o Président!

Parfois, lorsque tu lis les commentaires sur Facebook, tu comprends très vite pourquoi la société est divisée en deux catégories : le peuple et l’élite.

La plupart du temps, ou plutôt presque tout le temps, il se comporte comme des moutons, le pire étant lorsqu’il croit en ses propres fadaises.

Il y a certains qui pensent que Samuel Eto’o pourrait être président dans ce pays.

C’est le romantisme légendaire du peuple, cette candeur qui permet au gouvernement de vous embobiner facilement.

Je vous ai toujours dit sur cette page d’être parmi les élites, car une élite est celui qui pousse la réflexion trop loin, s’abstient de toute partialité.

On ne gère pas un pays en comptant sur sa popularité, ce que le président de la Fecafoot a fait en 3 ans repose uniquement sur sa popularité.

La gestion n’est pas vraiment son fort, car pour être un bon gestionnaire d’hommes, il faut au dirigeant un grand sens de la répartie.

Pour approfondir :   Lions indomptables : Aboubakar Vincent est apte à jouer

Les propositions de la Fecafoot concernant les entraîneurs et tout le reste auraient coûté cher à l’État du Cameroun, et l’État, c’est vous le peuple. Vous seriez ceux à payer de votre bien-être pour quelque chose qui ne vous rapporte rien.

En tant que président de la Fecafoot, on s’attendrait à ce que son dirigeant, au lieu de vouloir nous soulager de 5 milliards chaque année, fasse de la Fecafoot une institution rentable.

Vous croyez que quand la FIFA envoie de l’argent chaque année aux fédérations de football pour garder la mainmise, ils font comment ?

Seulement, le jeu Pro Evolution Soccer avec Sony génère 800 millions d’euros, les contrats avec les paris sportifs, les publicités, et bien d’autres encore. Ce n’est pas un gouvernement qui finance la FIFA, ils ont fait de cette institution une entreprise rentable.

Cela fait 3 ans que j’observe la Fecafoot dans l’espoir de voir des projets concrets. En 3 ans, on note juste des conflits, des magouilles entre le gouvernement et la Fecafoot, chacun voulant embobiner l’autre.

On peut juger de la capacité d’une personne à être un bon dirigeant dans sa manière de mener à bien de petits projets.

Un peu de marketing, les blondinets !

Moi, j’avais bien lu le projet du président de la Fecafoot, et dans son projet, on parlait toujours de financement, d’augmentation de salaire par ci et par là. Je me demandais à l’époque, où ils allaient trouver cet argent.

Pour approfondir :   Élection Miss Cameroun 2024 : Miss Albinos Cameroun 2022 annonce sa candidature

Obama avec sa tête de voyou, je suis sûr que c’est lui derrière de telles choses.

Je sais qu’ils comptaient sur les sponsors, le sponsoring est bénéfique.

Ce qu’il fallait faire !

Les nouveaux concepts : créer un magazine de football comme le Onze Mondial, virtuel et physique si possible, où le peuple camerounais apprendrait à connaître les joueurs des ligues locales.

Créer le musée des légendes, un musée animé et adapté à la génération Z.

Créer le Mur des Légendes.

Créer un vrai partenariat gagnant avec One XBet !

Nationaliser le concept en mettant en avant la ligue camerounaise en augmentant les cotes sur les champions camerounais et en baissant les cotes des championnats européens, ce qui devrait stimuler l’intérêt des Camerounais pour le football et par ricochet rendre la Fecafoot célèbre et riche. L’engouement créé autour du championnat camerounais attirerait les sponsors.

Obama, ton concept du Ballon d’Or camerounais est nul, on ne connaît même pas les noms des joueurs, mais ils reçoivent des Ballons d’Or.

One All Sports pourrait vendre des maillots tout le temps si les championnats sont célèbres. L’empathie et le fantasme feront que les supporters vont acheter les maillots pour soutenir.

Au lieu d’attendre les grandes compétitions pour faire des profits.

Avec des concepts comme ceux-là,  en 1 mois la Fecafoot peut se faire un bénéfice d’un milliard de francs CFA.

Le problème ce n’est pas le gouvernement, mais le manque de vision lointaine.

Vous voulez juste l’argent des beignets et pourtant vous avez une mine, le tout c’est de creuser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    L’émouvant message de soutien de Diane Mekongo à Samuel Eto’o

    La bataille des chéries : Les costumes d’acteurs ont couté 50 millions