in

Nathalie Koah supplie ses détracteurs d’arrêter “les moqueries” à son endroit

La célèbre influenceuse craint de craquer à force d’être le sujet de railleries des Camerounais.

Nathalie Koah-DR

Nathalie Koah, bien que moins présente médiatiquement, reste un sujet de conversation récurrent dans les discussions. Le 16 novembre 2023 sur Facebook, l’influenceuse a pris la parole pour mettre un terme aux attaques dont elle est l’objet.

À travers un long texte publié sur ses réseaux sociaux, l’auteure du “revenge porn” a exprimé sa fatigue, son besoin de faire une pause face à toutes les critiques incessantes à son sujet. Après les épisodes tumultueux avec Samuel Eto’o il y a plusieurs années, elle ne comprend pas pourquoi elle continue d’être l’objet de tant de commentaires négatifs, d’autant plus qu’elle a réussi à s’imposer en tant que femme entrepreneure. Elle se questionne sur la nécessité pour certaines personnes de continuer à la dénigrer.

L’intégralité du plaidoyer de NK

“Vraiment laissez moi les 3 fois saints! Svp laissez moi! Considérez que ce que vous pensez de moi c’est ça… mais je vous en prie si vous ne m’aimez pas transformez moi en fantôme! J’ai tellement été forte toutes ces années, je n’ai plus envie de l’être. Je suis fatiguée d’être le sujet des conversations et de moqueries des ménages, des bureaux, des amitiés. Si vous ne voulez pas reconnaitre que j’ai du cachet en temps que femme, au moins Svp laissez moi, je suis ok avec ça. Vous n’avez pas constamment besoin de me rabaisser pour vous sentir mieux. Vous n’avez pas constamment besoin de me diminuer pour vous élever. Je vous supplie aujourd’hui plus qu’hier ça affecte ma santé. Et je ne suis pas loin de craquer. Près de 10 ans que ma vie est affectée par cette seule et unique erreur que j’ai commise dans ma jeunesse! J’ai droit à un break! je mérite un break, même le diable n’est pas autant moqué”, plaide-t-elle.

Pour approfondir :   La célèbre TikTokeuse togolaise Badhie Kelly accusé d'avoir eu recours à la chirurgie esthétique

Elle conclut en soulignant le poids de cette seule erreur commise dans sa jeunesse et plaide pour un repos bien mérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Douala : la bastonnade à mort d’une femme par son mari violent crée un soulèvement populaire

    Laure Moa Minga se lance dans l’entrepreneuriat et recrute 5 jeunes filles